Vous êtes >> Home >> Loisirs & Culture >> Expositions et manifestations culturelles
Expositions et manifestations culturelles
Bouquet final pour "Sud Rock Star", ce 14 septembre 2013 à Labatut-Rivière

 

 

Démarche quelque peu inhabituelle, j’en conviens, mais commençons par ce qui pourrait être la conclusion de cet article… Pour cette toute dernière soirée un tout premier qualificatif vient à l’esprit : "géniale" !

L’association "GENIUS", en charge de "Sud Rock Star", et son actuel président-fondateur Patrick Guise ont eu l’heureuse idée d’aligner un brelan d’as pour cette ultime soirée, avec trois groupes ayant déjà fait forte impression lors du "Festival Sud Rock Star" d’août 2012.

Lire la suite...
 
Quand "Sud Rock Star" nous fait son show

 

 

En août 2012, cela fait un an déjà, nous avons pu découvrir et apprécier le tout premier festival de "Rock and Blues" de Labatut-Rivière, implanté pour la circonstance sur les rives boisées de l’Adour. Pari fou, disaient certains, lancé par Patrick Guise président de l’association GENIUS (*) qui gère les destinées de "Sud Rock Star".

Lire la suite...
 
" Les Choralies de Labatut-Rivière ", ce 5 juillet 2013

 

Un an s’est écoulé, depuis ce 6 juillet 2012 qui vit porter sur les fonds baptismaux ces toutes premières "Choralies de Labatut-Rivière".  Opération caritative au profit de l’association "L’Oiseau Bleu" de N’Zérékoré. Pour la petite histoire, Josette Landes ne fut pas étrangère à l’idée initiale, elle fut même suffisamment convaincante pour que Isabelle Tachousin, chef de chorale de l’église de Maubourguet, lui donne corps et la porte avec le succès que l’on sait. Quant à John Corley,  il fut depuis lors l’interface incontournable qui permit de faciliter, en amont, la coordination et la préparation de toutes les chorales concernées.

Lire la suite...
 
Que s’est-il passé ces 27 et 28 avril 2013 à Labatut-Rivière ?

 

Comme tous les printemps, ces 27 et 28 avril, nous avons retrouvé avec plaisir le chemin de la salle des fêtes de Labatut, pour la traditionnelle exposition « Réveillez vos talents » réalisée à l’initiative de la Municipalité et de sa commission Culture.

Lire la suite...
 
Les « Mysogénial » de retour à Labatut, ce 9 mars 2013

 

Nous avons tous gardé en mémoire cette inoubliable soirée théâtre du 7 novembre 2008 à Labatut-Rivière. La découverte de la Compagnie des « Mysogénial » et de son « Balai Bourrelesque » fut un choc si plaisant que nous n’avions de cesse que d’accueillir une nouvelle fois nos trois comparses...

Ce fut chose faite ce samedi 9 mars ! Suite à l’invitation de « Labatut en fête » (invitation à laquelle elles ont fort gentiment répondu, malgré un agenda chargé) Valérie Gerbaldi, Arielle Guilbaud et Clara Villanueva nous ont fait le plaisir de présenter « La Boîte de Pandore ». Cette seconde pièce, après l’avant-première du 17 mars 2012 à Larreule, survole depuis lors la région Midi-Pyrénées avec un succès jamais démenti. La Culture ne draine pas foule, dit-on hélas trop souvent. Tel ne fut pas le cas ce samedi avec un public venu en nombre des villages voisins. L’effort fait en amont, sur la communication, et la notoriété de « Mysogénial » sont certainement pour beaucoup dans ce regain d’intérêt pour le théâtre…

Lire la suite...
 

Côté scène et côté cour,

 

 

Ce tout premier festival, organisé par "Sud Rock Star", a joué ses derniers accords de guitare dans la nuit du 19 au 20 août. Au fil de l’eau de la seule Adour, le village de Labatut-Rivière a repris depuis lors un cours plus paisible. On a peine à croire en effet, silence revenu, que cinq jours durant une tornade est réellement passée sur celui-ci !…

Et pourtant ! Aux dires de certains - dont la sensibilité auditive ne peut être mise en doute - la puissance de l’onde sonore fut telle, lors du passage de la dite tornade, qu’elle s’étendit des crêtes de Lascazères aux portes de Mazères ! Il est à craindre qu’il en fut de même pour Ladevèze, Tieste et notre route des Crêtes. De là à dire que, grâce au souffle des décibels, une page venait de se tourner à Labatut, il n’y avait qu’un pas. Il m’est revenu à l’oreille qu’il fut maintes fois franchi par les plus enthousiastes.

S’il vous fut familier de pénétrer sous les frondaisons situées en amont du pont conduisant à Caussade, lors de vos promenades, vous auriez eu peine à reconnaître les lieux, tant le site en fut investi et réaménagé pour la circonstance, non sans prouesse. La première d’entre elles étant le respect de l’environnement.

Une fois pénétré dans le périmètre du festival, sérieusement gardé, aux allures de fortin digne de la "Ruée vers l’Ouest", le regard se porte tout d’abord sur la clairière. Entourée de chênes centenaires, celle-ci accueille une piste de danse et un imposant podium, bardé d’enceintes, de micros et de praticables. Faisant face au dit podium se trouve le poste de pilotage des consoles sonorisation et jeux de lumière. On se croirait à Bercy !… Enfin presque…

Un coup d’œil circulaire vous laisse découvrir tout un petit village sous toile, adossé au mur d’enceinte, avec poste de secours de la Croix-Rouge, étalages et commerces les plus divers, bars, bar à pâtes, restaurant même, et de belle surface. Sans oublier les impressionnants groupes électrogènes, le réseau d’eau et une imposante (mais discrète) batterie de wc secs, à vous donner des idées à "Labatut en fête", association festive bien connue !

Le quartier des artistes est tout aussi étonnant, dans son souci du détail. Une allée ombragée, paysagée et gravillonnée, conduit au salon de repos et au coin douche. Une fois passé un petit pont, un chemin niché dans la verdure débouche sur un adorable salon de jardin, décoré de hamacs.

La promenade serait incomplète si l’on oubliait de citer l’aire de jeu des enfants, à laquelle on accède, là-aussi, par une passerelle en bois. L’équipement de celle-ci ne cesse pas d’étonner le visiteur et de faire le bonheur des rockeurs… en herbe !

Tel fut l’espace de vie de cette communauté de rockeurs et de ses adeptes. Labatut s’est fait,… allez ! donnons dans la démesure,… son petit "Woodstock" !!! Les plus chauvins vous diront que "Woodstock", en son temps, n’avait duré que trois jours.

Souhaitons, pour "Sud Rock Star", qu’à l’avenir le public en soit tout aussi nombreux car, malgré toute l’énergie et le professionnalisme de Patrick Guise et de son équipe, s’il fut un point noir (et un seul) c’est bien celui-ci…


Alain F.

La photothèque à votre disposition, ci-dessous, offre notamment une sélection des groupes s’étant produits en nocturne, sous forme de photo-montage.

 

 

Rassemblement de chorales dans l’église de Labatut

Ce 6 juillet 2012, l’église de Labatut-Rivière n’avait pas connu, depuis longtemps, une telle affluence. Soirée dédiée à l’association caritative "L’Oiseau Bleu de N’Zérékoré" et pour laquelle pas moins de quatre chorales s’étaient données rendez-vous pour la circonstance.

 Le public a pu apprécier, tour à tour, la prestation de la chorale paroissiale de Maubourguet, suivie par la chorale britannique Ad Hoc et la chorale franco-britannique des Krama Singers, de Labatut-Rivière. A préciser pour cette dernière que, née en 2009, celle-ci compte aujourd’hui en son sein, outre les labatutois, des choristes de Tasque, de Mazères, de Plaisance et de Lascazères. Intervenant en seconde partie, avec pas moins de 10 chansons, la chorale des Mésanges nous a permis de découvrir les surprenantes qualités vocales de certains de ses choristes, tout particulièrement parmi les enfants.

Bien belle soirée, terminée fort tard. Soirée placée sous le signe de l’amitié et de la solidarité, comme en témoigne la "photo souvenir" réunissant en final toutes les chorales. Instants rares que nos choristes se sont promis de renouveler. L’église de Labatut en a pris acte, avec enthousiasme !…

Alain F.

 

 

Soirée théâtre, ce 11 mai, à Labatut

 

 

Ce vendredi 11 mai 2012, la salle des fêtes accueillait la compagnie « Les 7 Chandelles ». Celle-ci présentait ce soir-là, pour la toute première fois « Couple ouvert à deux battants », nouvelle pièce inscrite à son répertoire..

Le public ne fut pas au rendez-vous, on peut d’autant plus le déplorer que les deux comédiens, Corinne FERRE et Thierry SLOTALA, ont accompli une performance dont n’aurait pas à rougir Dario FO, l’auteur de la pièce.

Cette pièce, fortement inspirée de la « Commedia dell’Arte », fut écrite par Dario FO dans les années 80. Cet écrivain italien, metteur en scène de théâtre, est par ailleurs Prix Nobel de littérature 1997. Excusez-moi du peu !

Le thème :

Un mari volage veut imposer à sa femme une vision « moderne » du couple, ouvert aux expériences extraconjugales. La notion de fidélité lui étant insupportable, il tente de persuader son épouse du bien-fondé de l’adultère qu’il pratique allègrement, librement choisi et assumé…

Mais qu’adviendrait-il si celle-ci, pourtant attachée aux valeurs « traditionnelles » de la famille et de la fidélité, le prenait au mot et passait à l’acte ?

Comédie de mœurs à l'italienne, cette pièce est à la fois grinçante et burlesque, violente et tendre, tragi-comique, en un mot, un spectacle hautement « explosif » !

Corinne et Thierry ont joué leur partition à un rythme endiablé, leur état d’épuisement  en fut la meilleure preuve, une fois le « rideau baissé »…

Je faisais précédemment allusion à la défection du public. Espérons que la chaleur de nos applaudissements a fait oublier le nombre de chaises vides, nos deux talentueux comédiens le méritent amplement…

On ne peut que souhaiter plein succès à « Couple ouvert à deux battants », ainsi qu’à tous ceux qui, au sein de la compagnie « Les 7 Chandelles », concourent à celui-ci.

Vous trouverez, en bas de page, une sélection des photos liées à cette soirée théâtre.


Alain F.

 

 

 


 

Une joyeuse bande nous a rendu visite…

 

Ce samedi 22 octobre 2011 en soirée, nous avons eu le grand plaisir d’accueillir à Labatut « La bande à Nanette ». Derrière cette amusante appellation se cache une solide chorale, essentiellement féminine, composée de douze chanteuses et d’un chanteur, sans oublier la technicienne responsable de la sonorisation. Cette chorale, créée en 1999 à Orignac, bourgade toute proche de Bagnères de Bigorre, a vu s’agréger au fil des années nombre de cordes vocales en provenance des villages voisins. « La bande à Nanette » charme depuis , par sa fraîcheur et son enthousiasme, tant en Midi-Pyrénées qu'en Aquitaine.

Ce dernier samedi c’était au tour de Labatut de bénéficier de sa prestation, grâce à l’initiative de la commission culture avec le concours de l’association « Labatut en fête ».

En première partie nous fut offert un répertoire de chansons françaises, sous la direction experte de « Nanette ». Après un court entracte, permettant un changement de costume, il nous a été donné d’apprécier un bouquet de chansons tiré du folklore pyrénéen, folklore où l’Adour fut à l’honneur.

Un seul regret : que le public n’ait pas été aussi nombreux que souhaité par les organisateurs. Pour autant le cœur y était, avec la complicité des spectateurs présents, ce qui a permis d’oublier aisément les places vides et d‘applaudir ainsi, chaleureusement, une chorale qui le méritait amplement.

Une bien sympathique bande que cette « Bande à Nanette » !


Alain F.


 
<< Début < Précédent 1 2 3 Suivant > Fin >>

Page 1 sur 3

Propositions de sorties

Vos loisirs dans Pyrénées, Ski, Snowboard, vacances à la neige
Bannière