Vous êtes >> Home >> Le temps jadis >> Histoire >> En 1838, Labatut a échappé à…une guerre de sécession !
En 1838, Labatut a échappé à…une guerre de sécession !

 

Nous connaissons tous la passion de Robert Maisonneuve pour l’Histoire, notamment celle de la Bigorre et de notre village en particulier. Comme en témoignent les passionnantes et émouvantes archives que celui-ci exhume lors des cérémonies commémoratives du 11 novembre comme du 8 mai. La petite histoire dans la grande, celle des oubliés, des anonymes, qui ont modestement contribué à lui donner corps…

Notre ami Robert a déniché, avec ce procès-verbal d’une délibération du conseil municipal de Labatut, une perle datant de 1838.

Ce document a attiré son attention car il y est fait état d’une tentative de sécession du hameau de Soubaignac, plus connu aujourd’hui sous le nom de Soubagnac. Tentative fomentée par une minorité d’habitants du dit hameau soudoyée par quelques ambitieux intrigants de la commune voisine d’Auriébat. Cette diabolique conspiration ayant pour conséquence la mort pure et simple de la commune de Labatut.

Sur injonction du Préfet des Hautes-Pyrénées, le conseil municipal de Labatut se devait donc d’en délibérer et de présenter ses propres arguments.

Vous noterez, au hasard de la captivante lecture de ce document d’archive, la place importante prise dans les délibérations par "les plus forts imposés", c’est-à-dire les plus riches de la commune. Vous constaterez également l’érosion démographique subie depuis le 19ème siècle, tant dans la commune d’Auriébat que de celle de Labatut-Rivière.

Je n’en dis pas plus, je vous laisse découvrir cette importante délibération, disons même ce vibrant réquisitoire, en cliquant sur ce lien.

Bonne lecture !

Alain F.