A Labatut-Rivière, ce 19 juin s’est fêté en musique…

 

 

Tout avait bien commencé, l’association « Labatut en Fête » avait dressé, depuis la veille, son habituel chapiteau au bord de l’Adour. Tout était prêt pour que la Fête de la Musique 2010 puisse prendre son envol dans les meilleurs conditions d’accueil du public. C’était sans compter avec les caprices d’une météo qui rendit fort précaire et inconfortable une nocturne au bord de l’Adour.

Qu’à cela ne tienne, foi de labatutois ! cette soirée musicale se devait d’avoir lieu. Elle fut donc simplement déplacée dans la salle des fêtes de la Mairie. Pluie et vent en furent quitte, en cours de nuit, pour contempler le spectacle derrière les fenêtres !

Et quel spectacle !

Le groupe de percussionnistes "Sambadour", fidèle au rendez-vous, donna le coup d’envoi sur le rythme endiablé de la batucada. Spectaculaire cohésion rythmique que celle de ces neuf exécutants. Prouesse rendue possible grâce à la magistrale et énergique conduite de leur chef d’orchestre, en parfaite fusion avec sa…percutante meute !

Vint ensuite la prestation du groupe "Flying Bananas", avec un Thierry Nicolaï mettant sa voix et son talent au service du blues et du rythm and blues. Comment imaginer, un seul instant, honorer la musique sans la présence des « Flying Bananas » ?!?

En intermède, du groupe "Flying Bananas" - la Fête de la Musique étant par tradition ouverte aux amateurs - vinrent se glisser les "Khrama Singers", groupe vocal franco-britannique issu de Labatut et de Mazères. Pas moins de sept chansons, puisées dans le répertoire de Fugain, Nougaro ou Ella Fitzgerald, pour terminer sur une "Jument de Michao" de Tri Yann, reprise par une bonne partie du "saloon", pardon, de la salle !

La fête montait en puissance, le bar et ses fidèles aussi, quand vint le tour de chant de Karoline Legrand. Difficile dans ces conditions d’apprécier pleinement la qualité de la voix, chaude et sensuelle, dont elle nous fit cadeau ce soir-là. Etonnant parcours que celui de notre récente labatutoise ; elle qui, c’était hier à peine, fut présente de longues semaines au Top 50 avec "J’aurais voulu te dire". Bien agréable surprise que cette surprenante rencontre, au détour d’une Fête de la Musique, au fin fond du Val d’Adour !

C’est à cet instant, après un retour en force de la batucada et de "Sambadour", que tout bascula avec l’entrée en scène du trio de "La Naïade". Un guitariste, un accordéoniste, et une voix, et quelle voix ! celle d’une chanteuse bien décidée à s’approprier non seulement le public mais également les bruyants fidèles du bar… L’issue du match ne se fit pas attendre, c’est "La Naïade" qui l’emporta. Remarquable trio qui fit planer spectateurs et danseurs fort tard et jusqu’à épuisement.

Un "bœuf" vint clore cette chaude nuit musicale, avec la participation improvisée de tous les groupes présents lors de cette soirée. Quel meilleur symbole pouvait-on espérer pour une Fête de la Musique ?

Quant aux Feux de la St Jean, délaissés au bord de l’Adour pour les raisons climatiques précédemment exposées, ils ne furent allumés que ce samedi 26 juin. Bien sympathique regroupement sur le terrain de tennis municipal, qui permit d’accueillir de nombreux spectateurs, pour une dégustation de punch et de pâtisseries préparés par la communauté labatutoise aussi bien que britannique. Grâce au punch créole, la chaleur du brasier tout proche fut également dans les cœurs…

Que "Labatut en Fête" et tous ceux qui ont contribué, sur ces deux samedis, à égayer nos soirées, soient ici remerciés.

 

Alain F.

 

Pour visionner quelques photos cliquez ici

 

 

 

 

 

Propositions de sorties

Vos loisirs dans Pyrénées, Ski, Snowboard, vacances à la neige
Bannière