Ces 16 et 17 mai, le printemps était au rendez-vous

pour l’exposition "Réveillez vos talents"

 

 

Pour la deuxième année consécutive, la Commission Culture de Labatut-Rivière a pris l’heureuse initiative d’inviter de talentueux exposants pour deux jours d’exposition dans nos murs.

 

Aux participants de la toute première aventure sont venus s’agréger, cette année, d’autres exposants. Cet événement printanier s’étoffe et prend de l’ampleur pour le plus grand plaisir des visiteurs.

 

Dans l’ordre du cheminement imposé par l’ordonnancement de l’exposition…

Notre potière Nadine Payssé de l’atelier "les 3 petits pots" était là, bien sûr ! Petits et grands ont pu de nouveau "faire danser l’argile" avec la complicité de son sourire et de ses mains expertes. Nadine a désormais acquis la pleine maîtrise de son art et cette évidence nous ravit.

Monique Baverel, avec "Les serviettes en folie", nous a fait découvrir, au hasard de ses créations, les mille ressources de celles-ci, habillant et décorant ainsi d’adorables bibelots, pour notre plus grand étonnement.

 

 

 

 

L’atelier de peinture "Palettes et pinceaux" nous a offert - avec notamment la présence de Juliette Montardon et de Yvette Aries - un ensemble de sanguines et d’aquarelles de fort belle facture, mettant ainsi en valeur les incontestables aptitudes des élèves de cet atelier. Une approche de cet art étant possible sur ce stand, je sais certains "coquelicots" qui s’y sont épanouis pour la plus grande joie des aquarellistes d’un jour !

 

 

 

 

 

 

 

Janine Frugier, de "L’Atelier d’Assinou" - qui exposait, l’année dernière, icônes byzantines et patchworks - nous a fait la surprise de présenter une impressionnante production de maquettes (au 1/50ème) des pigeonniers de Midi-Pyrénées. Plus de 13 pigeonniers, tous aussi beaux les uns que les autres ! Témoignage du passé et patrimoine architectural auxquels elle a rendu ainsi un magnifique hommage, avec grand talent.

 

Stéphanie Labenelle abordait le thème du "scrapbooking". Derrière cet anglicisme qui n’échappe pas à la mode se cache, en fait, toute la poésie et la nostalgie des albums de photos de notre enfance, pieusement feuilletés les jours de pluie et soirées d’hiver…Cette technique, parfaitement maîtrisée par Stéphanie, permet de redonner à ces albums une nouvelle jeunesse, à l’ère du tout numérique. Vous voulez en savoir plus, alors allez vite voir Stéphanie !

 

 

 

 

 

 

 

Les bambous de Louisette Da Silva donnaient à croire que l’artiste était née dans les rizières, tant ceux-ci n’ont plus de secret pour elle et se trouvent joliment façonnés par ses soins. Un artisanat ancestral remis, avec bonheur, au goût du jour.

 

 

 

Evelyne Bouhabent et ses mosaïques Grâce à l’habileté d’Evelyne celles-ci deviennent, comme par enchantement, autant de pétales décorant meubles, assiettes, plateaux et tableaux. Le soleil, pour lui plaire, en devient même miroir ! Rien d’étonnant que ce stand ait donc retenu l’attention des visiteurs.

 

 

 

 

"Les quilteuses de Labatut"…Cet atelier, animé par Janine Frugier, est dans l’heureux prolongement de l’exposition de patchworks de 2008. Des mains de fées se sont ainsi réunies pour faire de cet atelier du vendredi après-midi un remarquable lieu de création. Janine, à l’occasion de la présente exposition, avait tapissé de ses patchworks les murs de la salle des fêtes et un panneau était réservé aux travaux de ses élèves. Elèves plus que douées si l’on en juge par les travaux qui nous furent présentés par Suzanne Comte, Catherine Deville, Aline Fort, Martine Luberitz et Stéphanie Da Silva, nos "amish" labatutoises.

 

 

 

June Gadsby, aquarelliste et écrivain, de langue anglaise, animatrice du "Groupe Chroma", était là elle aussi, fidèle à Labatut et à cette exposition. Etonnant de voir irradier, du petite atelier "Magnolia" qui est le sien, autant de talent et de gentillesse ! Les élèves du "Groupe Chroma", d’ici et d’ailleurs et dont nous avons pu apprécier les œuvres, en ont les bénéfiques retombées.

 

Roberto Larrieu, quant à lui, nous fit un magnifique cadeau. Collectionneur d’instruments à cordes, il nous a présenté quelques pièces rares d’Europe et d’Asie. Violoniste talentueux, il réveilla même, pour la circonstance et pour notre plus grand plaisir, violons et "erhu", instrument chinois possédant deux cordes frottées par un archet dont le crin est coincé entre les deux cordes.

 

 

Les maquettes de Guillaume Payssé, ou plutôt ses vaisseaux galactiques, ont fait rêver plus d’un jeune Terrien en mal d’aventures sidérales. La famille Payssé était ici bien représentée, avec Nadine pétrissant la terre et son fils, Guillaume, la tête dans les étoiles.

 

 

 

 

 

Le stand de philatélie était tenu, comme à l’accoutumée, par Gilbert Latapie. Le "bord de feuille", le "filigrane", le "premier choix" ou "premier jour", "oblitération" et "tête-bêche", n’ont plus de secret pour notre collectionneur de timbres. Gilbert, au hasard de cette collection, peu avare de son savoir, a ouvert une fenêtre sur le Monde avec la gentillesse légendaire qui est la sienne.

 

 

 

 

Robert Maisonneuve, passionné d’Histoire et de Généalogie, animait le stand réservé aux "albums des photos anciennes" de notre village. Et quelle animation ! La famille labatutoise, dans son entier, s’est donc retrouvée très vite agglutinée autour de Robert et des dits albums. Touchante invite aux souvenirs et anecdotes.

 

 

 

 

 

 

Après une ultime ascension - puisque ce dernier stand occupait la totalité de l’estrade – nous avons pu rendre visite à Marie-Catherine Espiau de la Maestre et à sa maman, doyenne des artistes. Toutes deux nous ont présenté plus de cinquante toiles, composées pour l’essentiel d’aquarelles et d’acryliques. Séduisante galerie dans laquelle transparaissait tout l’acquis d’une école des beaux-arts.

 

 

 

Un seul regret : qu’un agenda très chargé, tant dans le Val d’Adour que dans les Hautes-Pyrénées, ait pu nuire sensiblement au taux de fréquentation fort justement espéré pour cette exposition. Manifestation dont chacun souhaite ardemment qu’elle puisse être pérennisée et s’épanouir. La bataille de la communication faisant rage, gageons que l’exposition "Réveillez vos talents" sera là, et bien là, l’année prochaine, mieux reconnue puisque mieux connue…

 

Un grand coup de chapeau aux exposants, à la Municipalité et à la Commission Culture, pour ce "printemps des talents" !

 

 

Alain F.

 

Les photos sont ici!

 

Propositions de sorties

Vos loisirs dans Pyrénées, Ski, Snowboard, vacances à la neige