Portrait au hasard

2009_expo-labatut-056.jpg
Un voyage en Inde vaut bien une carte postale !

 

Il y a quelques mois, notre ami John a inauguré cette nouvelle page « Cartes Postales » en nous révélant ses talents de marathonien, avec une série de photos qui en portaient témoignage. Etonnant parcours qui nous a entraîné, dans sa foulée, de New-York à Paris, de Londres à Rome ou Berlin, et j’en oublie.

La présente « carte postale » nous réserve bien d’agréables surprises, mais laissons nos amis John Corley et Ruth Hartley prendre la plume. Ils nous écrivent d’Inde !...

____________________

 

Cette année 2013, Ruth et moi avons eu notre 70ème anniversaire. Accompagné par des amis de Labatut et des membres de ma famille, j’ai célébré le mien en courant le marathon de Barcelone. Quant à Ruth elle a fêté le sien à Londres, entourée de sa famille et de vieux amis.

Si je fais le bilan, après que nous ayons visité pas moins de 50 pays, je me suis dit que le temps des voyages difficiles et aventureux touchait peut-être à sa fin. Quel pays n’avons-nous pas visité ? Alors pourquoi pas l’Inde, pour fêter dignement nos deux anniversaires !

Aussitôt dit aussitôt fait. Réservation d’un séjour de 22 jours avec l’agence Trailfinders de Londres. Celle-ci planifiant les vols et liaisons sur Jet Airways, entre Londres et Delhi avec retour de Kolkata, en fin de circuit. Partis de Labatut le 20 septembre, via Toulouse et Londres, nous étions de retour dans notre Val d’Adour le 13 octobre.

 

 

Que dire de l’Inde, alors que nous en avons encore des souvenirs plein la tête ! Malgré l’obsédant spectacle de l’extrême pauvreté, une circulation incroyablement chaotique, de monstrueux tas d’ordures, une inévitable et constante escroquerie, l’Inde est riche de paysages grandioses, d’une architecture éblouissante, d’un sens inné de l’hospitalité, sans oublier son étonnant dynamisme.

On dit de l’Inde que tout y est vrai et que son envers l’est tout autant. On dit aussi de l’Inde qu’on l’aime ou on la hait. Et bien nous, nous l’aimons !

Parmi les centaines de photos, il a été bien difficile de choisir et de faire une sélection pour notre site web de Labatut-Rivière Nous espérons que la présente photothèque vous donnera envie d’entreprendre ce voyage à votre tour.

J’allais oublier de vous donner une information utile. Si vous laissez votre voiture dans un des parkings de l’aéroport de Toulouse, pendant plus de deux semaines, il vous faudra payer directement dans les bureaux de l’aérogare, les « tirelires » présentes à l’extérieur refusant les paiements par carte de crédit excédant 100 euros.

John Corley et Ruth Hartley, avec la collaboration de Alain F.

 

Les photos ci-dessous, comme toutes celles présentes sur le site, sont à votre disposition et téléchargeables.

 


 
Bannière